Groupe n°15 : Un des plus anciens outils de travail du sol (Galliano)


Mots-clés :
Labour / Matériel de labour / Charrue

J'ai choisi ce sujet car je trouve cet outil génial. Trop court pour une introduction !

En Europe, la charrue apparaît au cours du Moyen Age. Le labour permet d'ameublir la terre et de la préparer à recevoir le semis. Il permet d'enfouir également les résidus des cultures précédentes, les mauvaises herbes, le fumier, et accélère la minéralisation de la matière organique en faisant augmenter la température du sol.
Les charrues modernes, tirées par des tracteurs de plus en plus puissants, peuvent comporter de nombreux socs travaillant en parallèle. Depuis des siècles elle aide les hommes à travailler la terre. La charrue à socs actuelle est fabriquée en acier et composée d'un bâti qui comprend les pièces de liaison et le système d'attelage et d'un ou plusieurs corps de labour qui rassemble les pièces travaillantes.

image kvernelandtdmcharrues2016.jpg (96.2kB)
https://www.materielagricole.info/45829/les-charrues-5-6-corps-du-marche-kverneland/?v=11aedd0e4327

Elle favorise le contrôle des adventices. Les socs forment des sillons. Avant l’arrivée des tracteurs, les charrues étaient tirées par des chevaux. L'araire est l’ancêtre de la charrue. Celle-ci exécute le retournement de la terre par un mouvement latéral. Les charrues à plusieurs corps sont réversibles par l’hydraulique ou manuellement pour des petites charrues.

image img476362373d.jpg (60.9kB)
http://club.caradisiac.com/unipart/unipart2-71099/photo/vieille-charrue-4763623.html

La charrue creuse en moyenne 20 cm de profondeur. Le labour consiste à découper des bandes de terres. Après le passage de la charrue, on peut voir dans les champs les bandes de labour.
La profondeur de travail varie. Le soc est la pièce principale de la charrue. Toutes les charrues possèdent un dispositif de sécurité (non stop hydraulique, à ressort, à boulon, etc...)

La taille et la forme du versoir varient selon les terrains, la nature du sol, le choix des pièces, le gabarit du tracteur, les dimension des pneus, le taux de pierres...
Pour conclure, j'ai aimé développer ce sujet. Je n'ai pas appris énormément de chose à ce sujet car je m’y connaissais déjà pas trop mal.

Bibliographie :

1) LERAT, Philippe. Les machines agricoles. Edition TEC et DOC. 1999. 1 page

2) CEDRA Camille. Lexique illustré du machinisme et des équipements agricoles. CEMAGREF. 1991. Pages 140et 141. Collection Formagri

3) GARNIER Thierry. Matériel d’exécution des travaux . CNPR. 1997. Pages 22.

4) VIMONT Ludovic. Une charrue pour chaque besoin. Réussir grande cultures. Avril 2015. n°290. Pages 46 et 47

5) FAO (organisation des nations unis pour l'alimentation et l'agriculture). Chapitre 13- outils de travail du sol (en ligne). FAO (organisation des nations unis pour l'alimentation et l'agriculture) consulté le 15 novembre 2016. http://www.fao.org/docrep/w7304f0d.htm