image 5290006997_73f21f3827_b.jpg (0.1MB)
http://www.lapetitechambrenoire.fr/la-selection-photo/animaux/gibier/2013091157-becasse-au-vol.html
image lenvoldelabecasse10415393551139916.jpg (0.1MB)
http://photos.linternaute.com/photo/1138853/1281648025/585/l-envol-de-la-becasse/
image 220pxWoodcock_earthworm.jpg (20.3kB)
https://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A9casse_des_bois

Groupe n°6 : Le long bec majestueux (Théveniaut)

=
Mots clés :
Animal vertébré, Echassier, Scolopax rusticola,

J’ai choisi ce sujet car on a parlé de la bécasse en cours et cela m'a beaucoup intéressé. J'ai donc voulu en savoir plus sur la bécasse et son environnement.

Identification et informations sur la bécasse :
- sa description physique complète (taille, mœurs, période de reproduction, alimentation, date de migration)
Identification de la bécasse en plein vol :
- leur régime alimentaire :celui-ci est constitué de proies animales (lombricidés, larves et imagos d’insectes, myriapodes, crustacés). 80% de son énergie provient de la consommation de vers de terre. Des graines et des végétaux verts sont également absorbés.
- les période de ponte, l’emplacement de leurs nid , leur technique pour attirer l'attention de la femelle

Ce document parle des critères de reconnaissance, des caractères biologiques, de la distribution de l'espèce en France, et de son statut juridique.
Certaines mesures réglementaires sont prises en France pour stabiliser l' état des populations et parer aux menaces potentielles...
La bécasse des bois est une limicole trapue de la taille d'une perdrix grise , aucun caractère externe ne permet de distinguer chacun des sexes, aucune confusion n'est possible avec une autre espèce.

Identification : Son plumage au coloris brun, brun,beige et noir dominant lui permet de se dissimuler aisément dans l'habitat forestier, la bécasse des bois est une espèce très discrète qui mène une vie essentiellement solitaire.

La bécasse est, pour l’essentiel de ses populations, une espèce migratrice. Sa migrationse déroule de nuit par petits groupes de 5-6 individus.
On distingue aussi la migration post-nuptiale s’amorce depuis septembre en Russie et bat son plein en novembre en France. Elle se déroule sur un large front. Au cours de ce déplacement les familles se dispersent. Les juvéniles sont les premiers à se mettre en mouvement.
Enfin la migration pré-nuptiale débute fin février en France, l’essentiel du passage a lieu en mars. Les territoires de reproduction les plus éloignés ne sont atteint qu’en mai. Les mâles partent les premiers.
Pendant la période de reproduction, la bécasse est essentiellement active en journée et aux heures crépusculaires.
La recherche alimentaire et l’élevage des jeunes (pour la femelle) et les vols de croule (pour les mâles) en constituent l’essentiel. Les bécasses restent en permanence en milieu forestier.
En hivernage, les oiseaux occupent les milieux forestiers (ou les haies) en journée et gagnent en vol ?

Reproduction : L’espèce est polygame. La femelle est mature à l’âge d’un an.
Les premières manifestations de la période de reproduction sont le fait des mâles effectuent du soir au matin,des vols accompagnés de cris : la croule. Ces vols en solitaire peuvent être observés de février (en France) à juillet-août, avec une intensité maximale en mai-juin. Les mâles sont fidèles d’une année à l’autre à leurs sites de croule.
La période de nidification s’étend de mi-février (en France) à août, avec un maximum de pontes qui se décale de mars à juin à mesure que l’on s’élève en altitude ou que l’on progresse vers le Nord et l’Est de l’Europe.
Le nid est disposé à terre. La ponte est composé de 3 à 5 œufs blanc jaunâtre. Les pontes de remplacement sont avérées. L’incubation dure environ 22 jours. Seule la femelle couve. Les bécasseaux sont nidifuges. Leur croissance est très rapide. Ils effectuent leurs premiers vols vers l’âge de 20 jours et sont indépendants à 2 mois.

- proies animales , graines
- espéce migratrice
- activité crépusculaire
- dans son milieu forestier

    • J’ai appris de nombreux détails de la vie d’une bécasse tout les problèmes qu'elle rencontre dans son environnement, les dangers auxquels elle est exposée. Cest un oiseau très intéressant, j'ai pris du plaisir à travailler sur ce sujet.

Bibliographie :
l.Barbier, C. Fada, D. Rouet, F. Gossmann, D.Maillard. Depliant_Becasse.qxd, 14/02/08; (10/11/16)

ONCFS, organisme national de la faune sauvage, la bécasse des bois, 29/02/2012 ( 10/12/16) http://www.oncfs.gouv.fr/Connaitre-les-especes-ru73/La-Becasse-des-bois-ar113

Jean claude Chantelat, Christophe Lorgnier du Mesnil, Guide vert chasse, Solar, avril 2011, page 132-133