École promotrice de santé

Participants-es : Fabienne L. Émilie D
Animation : Fabienne

PAD pour la prise de notes : http://pad.cdrflorac.fr/p/resedaPESGroupe1
(en particulier pendant les réunions)
PPTSéminairedu5novembre2018.ppt (0.2MB)
Notez ici vos textes, ressources, liens, photos, vidéos ....

L'École est susceptible d'apporter une contribution significative à la santé et au bien-être des élèves.
Il s'agit d'un fait maintenant largement reconnu par les organisations internationales parmi lesquelles l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'UNICEF, l'UNESCO, les Centres américains de Contrôle et de Prévention des Maladies (CDC), et l'Union internationale de Promotion de la Santé et d'Éducation pour la Santé (UIPES).
Au cours de ces vingt dernières années, un ensemble considérable de données a été mis à la disposition des gouvernements, des écoles, des organisations non gouvernementales, des enseignants, des parents et des élèves quant aux dispositifs efficaces en matière de santé en milieu scolaire. Ceux qui se caractérisent par une approche intégrée, holistique et stratégique sont davantage susceptibles de produire des résultats positifs en termes de réussite scolaire comme de santé que ceux qui sont principalement axés sur l'information et la mise en oeuvre dans le seul cadre de la classe.
Le dispositif Écoles promotrices de santé fait partie de ces approches intégrées, holistiques et stratégiques

Le concept des Écoles promotrices de santé a été défini par l'OMS en 1997 :
Une école promotrice de santé est une école qui renforce constamment sa capacité d'être un milieu sain pour vivre, apprendre et travailler.
Une école promotrice de santé :
  • Favorise, par tous les moyens à sa disposition, la santé et les apprentissages,
  • Fait participer tous les responsables de l'éducation et de la santé (enseignants, syndicats d'enseignants, élèves, parents d'élèves, soignants, responsables de collectivité, d'association) aux efforts visant à faire de l'école un endroit sain
  • S'efforce de fournir un environnement sain, une éducation à la santé et des services de santé à l'école, du soutien social, la promotion de la santé mentale, les possibilités d'activité physique et de loisirs, la sécurité alimentaire. Elle soutient les programmes de promotion de la santé pour le personnel et les projets scolaires ou communautaires de sensibilisation.
  • Met en ?uvre des politiques et pratiques qui respectent le bien-être et la dignité des personnes, qui offrent de multiples possibilités de réussite, qui reconnaissent les efforts et les réalisations personnelles
  • S'efforce d'améliorer la santé du personnel scolaire, des élèves, des familles, et des membres de la collectivité et travaille avec les dirigeants de la collectivité pour les aider à comprendre ce qui contribue à la santé et à l'éducation et ce qui y nuit


Les éléments essentiels des Écoles promotrices de Santé
L'École promotrice de Santé est basée sur la Charte d'Ottawa pour la Promotion de la Santé (OMS 1986). Elle comporte plusieurs composantes essentielles :
  • Des politiques pour des écoles en santé
Celles-ci sont clairement définies dans des documents ou par des pratiques acceptées par tous et qui promeuvent la santé et le bien-être. De nombreuses politiques sont susceptibles de promouvoir la santé et le bien-être, comme celles qui permettent d'adopter des pratiques alimentaires favorables à la santé dans le cadre de l'école ou celles destinées à décourager les brutalités par exemple.
  • L'environnement physique de l'école. La notion d'environnement physique fait référence aux bâtiments, aux terrains et à l'équipement à l'intérieur et autour de l'établissement scolaire. Sont concernées : la conception et la situation des bâtiments ; l'utilisation de la lumière naturelle et de l'ombre de façon adéquate; la création d'espace où pratiquer l'activité physique ; et les installations permettant d'apprendre et de s'alimenter de façon saine. L'environnement physique fait également référence aux aménagements de base comme l'entretien des installations et des pratiques d'hygiène qui permettent de prévenir la transmission des maladies ; à la mise à disposition d'eau potable et saine ; à la propreté de l'air ; ainsi qu'à tous les contaminants environnementaux, biologiques ou chimiques néfastes à la santé.
  • L'environnement social de l'école : L'environnement social de l'école est une combinaison de la qualité des relations au sein du personnel ainsi qu'entre le personnel et les élèves. Il est influencé par les relations avec les parents et la communauté au sens large.
  • Les compétences individuelles en matière de santé et la capacité à agir : Cela fait référence à toutes les activités (qu'elles soient prescrites dans les programmes officiels ou qu'elles appartiennent plutôt au curriculum caché des établissements scolaires) par lesquelles les élèves acquièrent, en fonction de leur âge, des connaissances, des compétences et des expériences qui leur permettront de développer des savoir-faire et d'entreprendre des actions dans le but d'améliorer, pour eux-mêmes comme pour les autres membres de leur communauté, leur santé et leur bien-être, et qui amélioreront aussi leurs résultats scolaires.
  • Des liens communautaires : Les liens communautaires sont les relations entre l'école et les familles des élèves de même que celles entre l'école et les groupes et personnes clés au niveau local. Un partenariat réel (consultation, participation appropriée ) avec les différentes parties prenantes renforce l'EPS et fournit aux élèves et au personnel un contexte et un soutien pour leurs actions.
  • Des services de santé : Il s'agit des services locaux et régionaux basés ou liés à l'école, et qui sont responsables des soins de santé et de la promotion de la santé auprès des enfants et des adolescents, en fournissant des services directs aux élèves (notamment à ceux ayant des besoins particuliers). Ils comprennent :
    • des dépistages et des évaluations menés par des praticiens diplômés et qualifiés ;
    • des services de santé mentale (notamment de conseil) pour promouvoir le développement social et émotionnel des élèves ; pour prévenir ou réduire les obstacles au développement intellectuel et à l'apprentissage ; pour réduire ou prévenir le stress et les troubles d'ordre mental, émotionnel et psychologique, et améliorer les interactions sociales pour tous les élèves.
Vers_des_ecoles_promotrices_de_sante_lignes_directrices_pour_la_promotion_de_la_sante_a_lecole.pdf (0.3MB)
Ecole promotrice de santé : la vision de l'éducation nationale :
Le développement d'écoles promotrices de santé est une des mesures phares de la politique de prévention française :
image mesures.png (0.7MB)

Les mesures pour l'école promotrice de santé

Plusieurs mesures doivent être combinées pour une action complète, efficace et coordonnée :
  • généraliser dans tous les établissements les programmes de développement de la promotion de la santé du type : "Aller bien pour mieux apprendre (ABMA)", incluant le développement des compétences psychosociales, en associant l'ensemble de la communauté éducative et les parents ;
  • généraliser dans l'ensemble des écoles et établissements secondaires les "ambassadeurs élèves" de prévention dont le rôle est de partager des messages de prévention auprès des autres élèves. L'ambassadeur aura à sa disposition une mallette pédagogique regroupant différentes interventions de prévention (notamment tabac, alcool, nutrition, activité physique, environnement) ;
  • mettre à disposition des familles des ressources leur permettant d'assurer à leurs enfants une meilleure prévention en matière de santé : ces outils seront intégrés dans la "mallette des parents", entièrement revue pour la rentrée scolaire 2018 ;
  • favoriser les partenariats entre chaque collège et lycée et une consultation jeunes consommateurs (CJC) référente située à proximité afin de systématiser les échanges et les liens entre l'équipe de la CJC et l'équipe éducative.

Ressources :
Infographie Ecoles promotrices de santé (source : EPS-Canada)
  • image ecolep.jpg (0.2MB)
SHE - School for Health in Europe est le réseau européen des écoles promotrices de santé
Son rôle est d'accompagner le développement et l'implantation d'écoles promotrices de santé dans la région OMS Europe et en Asie centrale. Pour cela, il fait du plaidoyer, fournit des informations, partage expertise et bonnes pratiques, fournit un accompagnement et de la formation à ses membres, encourage la recherche.
Le guide SHE : 5 étapes vers une École Promotrice de Santé. La Fondation MGEN a réuni un groupe de travail pour assurer l'adaptation du guide SHE et de l'outil d'évaluation rapide de la démarche :
Outil d'Évaluation Rapide (de la démarche d'École promotrice de santé)